Les actualités

CONFERENCE BEYROUTH - RENAITRE DE SES CENDRES

SOUS LE PATRONAGE DE

L’UNION INTERNATIONALE DES ARCHITECTES

ET DE L’UNESCO

UN FORUM INTERNATIONAL SUR LES ENJEUX DE LA RECONSTRUCTION DE BEYROUTH

14-15 Septembre 2021

Ile San Clemente, Venise

 

 

Après l’explosion du port de Beyrouth, ce désastre révélait à la communauté internationale la crise humaine, économique et politique que traverse le Liban, depuis de nombreuses années …

Des architectes internationaux ont fait le choix de s’unir pour envisager une opération de soutien à la ville de Beyrouth et initier une plateforme internationale d’échanges débouchant sur des initiatives concrètes.

Ce forum international vise à réunir les acteurs de la reconstruction de la ville de Beyrouth aux côtés des ONG, qui ont engagé un vaste mouvement de sensibilisation du grand public, dès le début de la catastrophe. Il s’adresse à tous les architectes, mais également à tous les publics investis dans des missions d’urbanisme et dans une réflexion de large ampleur sur les perspectives d’évolution des villes.

Il a aussi pour objectif de collecter auprès de généreux donateurs une partie des fonds nécessaires pour soutenir la reconstruction de Beyrouth.

Du 14 au 15 septembre 2021, quatre sessions sont envisagées  autour des thématiques suivantes :

Les acteurs de la reconstruction, la diversité des initiatives, à l’échelon local et international. L’importance du rôle des ONG et des associations et leurs actions sur place dans le cadre de l’urbanisme tactique.

Les relations entre la ville, le port et la mer : comment gérer la réconciliation, quelles solutions imaginer pour saisir de nouvelles opportunités propices pour l’accompagnement de ses développements futurs ? 

« Lost homes » - l’architecture du jour d’après : comment reconstruire une ville dont le patrimoine immatériel était aussi important que le patrimoine construit.

Comment retisser les liens d’une communauté, qui se définit par une multiplicité de composantes  sociales, ethnique et culturelles ?

LI Beirut… quand Beyrouth était la ville la plus désirable au monde

Quelle serait la stratégie  la plus adéquate pour bâtir un schéma directeur  pertinent, afin de redonner ses couleurs à  Beyrouth, pour qu’elle retrouve sa dignité et pour pérenniser son avenir ?

L’utilisation des réseaux sociaux et de l’ensemble de ses potentialités peut-elle permettre de lancer une modélisation collaborative des quartiers en intégrant les résidents, en suscitant la constitution de communautés virtuelles proposant de nouvelles interactions avec le monde réel ?

Autant de questions qui restent à ce jour ouvertes… Elles viendront nourrir le rythme des débats de ce forum de septembre pour mettre en œuvre des solutions concrètes.

Une conférence de clôture permettra de mobiliser la communauté libanaise et internationale pour continuer à soutenir les actions sur place et à relancer un programme de reconstruction à long terme dans le cadre d’un schéma directeur adopté par tous les acteurs.

Afin de générer une collecte de fonds auprès des donateurs, un dîner caritatif est proposé par le San Clemente Kempinski Palace dans un cadre somptueux.

Simultanément, une exposition est organisée, grâce à la générosité d’artistes internationaux.

Les fonds collectés au cours de ces deux évènements seront intégralement reversés à l’ALBA, l’Académie Libanaise des Beaux- Arts, en charge de la formation des architectes du futur et fortement impliquée dans la reconstruction de la ville à travers un ensemble d’opérations bénévoles.

Le Forum s’inscrit dans la continuité des réflexions engagées par les acteurs locaux,  l’Union Internationale des Architectes (UIA) et par l’UNESCO telles qu’elles ont été énoncées dans la « Déclaration urbaine de Beyrouth ». Cette approche voudrait favoriser une plus large visibilité des actions initiées par différents acteurs.

La catastrophe majeure à éviter désormais serait l’oubli….

 

 D’autres villes s’intéressent à cette démarche et souhaitent s’associer à ce large mouvement de pensée sur la « crise des villes ». Les solutions retenues pour la reconstruction de la capitale libanaise représentent un cas unique, qui pourrait être appliqué à la situation d’autres métropoles.

La reconstruction des quartiers de Beyrouth s’est faite par le biais d’initiatives privées, d’ONG et avec les habitants, sans la contribution des pouvoirs publics.

Les conférences seront ponctuées de prises de paroles d’artistes venus de tous les horizons, plasticiens, musiciens, poètes, notamment  Hedva Ser, Koen Vanmechelen, Özge Günaydin, Rudy Rahme, Yara Lapidus, Krista Kim…

Hrish Lotlikar, cofondateur et dirigeant de « SuperWorld »  présentera  les spécificités de sa plateforme NFT qui repose sur  la fusion de notre société réelle avec le monde virtuel, qui intervient dans les secteurs de l’immobilier et de l’art numérique. En faisant émerger une société plus équitable, plus  juste et résiliente   Beyrouth  trouverait un nouveau souffle, pour relancer sa dynamique économique.

Parmi les agences d’architecture participantes, citons notamment : le cabinet RPBW (Renzo Piano Building Workshop), Architecture Studio, Lina Ghotmeh Architectes,   Sylvia Yammine Architectes, Tabianoglu Architectes Istanbul, Atelier J. et S. Tabet …         

 

Reservation: www.kempinski.com   

Retour aux actualités

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l’utilisation des cookies. ok En savoir plus